BILLETS D'HUMEUR

Un moment rien qu’à moi

C’est l’été. Il fait chaud. Nous sommes en vacances autant qu’on puisse être en vacances avec deux (amours de) bébés.

Mes petits font la sieste avec leur Papa (pour combien de temps ? Seul le Dieu du sommeil des bébés pourrait nous le dire et il a pas été forcément sympa avec nous celui-là…). Je suis fatiguée et j’aurais bien besoin d’une sieste moi aussi mais je décide de profiter de ce moment de répit collectif pour prendre un temps pour moi.

Je quitte la maison et me retrouve avec moi-même : un luxe pour une Maman de deux jeunes enfants.

Ma coiffure est approximative. D’ailleurs, je ne crois pas qu’on puisse raisonnablement parler de « coiffure »… J’ai sauté dans mes claquettes et enfilé une robe à la va vite mais à vrai dire, ma dégaine, je m’en balance un peu à ce moment là. Ce qui compte, c’est que j’ai quelques heures (minutes) devant moi, pour moi. Pas de poussette à pousser, ni de porte bébé sur le ventre. Je ne porte que mon sac à l’épaule et mes lunettes de soleil sur le nez.

Je passe devant le miroir d’une vitrine et je m’observe rapidement, chose que je n’ai plus vraiment le temps de faire dans le tourbillon de ma vie de Maman.

Le petit ventre, même sous ma robe fluide, se distingue encore un peu. Les cheveux ça va…vraiment pas… Je relève mes lunettes, j’ai la mine bien fatiguée. Et puis je suis en vacances au soleil mais ma peau ne s’est que très peu coloré (que celles qui arrivent à bronzer à 17H00 me fassent signe et me donnent leur secret!).

Comme beaucoup de personnes, mon regard sur moi est souvent sévère, mes yeux s’arrêtent facilement sur mes défauts…Mais je travaille à améliorer la perception de mes qualités et j’avoue que la maternité m’a aidé à me regarder avec davantage de bienveillance.

Je poursuis ma balade cheveux aux vents. Je rentre et sors des boutiques sans avoir besoin de surveiller mon fils qui, d’habitude, joue à cache-cache dans les rayons. Je flâne, j’aurais presque envie de sautiller en petits pas chassés en faisant virevolter ma jupe comme une petite fille.

Bref, je suis une fille, une vraie, de celles qui aiment le shopping, les boutiques! Il fut une époque où je ne loupais pas le lancement des soldes, 9H pétante dans les start in block devant les magasins !

Je suis à deux doigts de renifler les robes en rayon qui sentent bon la petite manufacture française (et pour certaines la grosse usine chinoise…). Bah ouai quoi, ça m’avait manqué ! J’essaie des fringues, je m’en offre une ou deux en négligeant royalement la règle du « en ai-je vraiment besoin ? » (et le solde de mon compte en banque…en même temps ça doit faire 6 mois que je n’ai pas acheté autre chose que des fringues pour mes garçons!).

Le temps passe. Mon téléphone sonne. C’est Papa ours. Les bébés sont réveillés. Il va me rejoindre en ville et nous irons faire un tour de manège. Enfin mon fils fera un tour de manège. Sauf si il y a le carrosse… J’aime bien le carrosse (mon petit côté princesse…).

Il ne me reste que quelques minutes devant moi, avec moi. Je décide d’aller boire un verre, seule, en terrasse.

D’habitude, je choisis une grande tablée qui pourra accueillir la poussette et surtout, avec « sortie de secours »- comprendre : accès facilité vers l’extérieur pour mon zébulon de 2 ans. Mais aujourd’hui, je prends la table solo, au milieu des gens, et je tends même l’oreille pour écouter quelques bribes de leurs conversation. Oui je sais… Ce n’est pas bien. J’observe aussi les passants. J’adore ça.

À cet instant, j’aime et je savoure cette tranquillité.

Je finis de poser des mots sur cette parenthèse, je bois ma dernière gorgée de thé glacé et je relève la tête.

Au loin, Papa ours et ses oursons. Cette vision remplit mon cœur d’amour. Il est temps de les rejoindre. Je les aime si fort. D’ailleurs, chaque fois que je pars quelques part, je leur glisse à l’oreille, Maman louve que je suis, « Maman vous aime ».

2 commentaires

  • Sophie ta mère ❣️

    Témoignages bien émouvants et authentiques. Tout cela retracé joliment avec une qualité d’écriture indéniable. Poursuis ma fille ! C’est un retour d’expérience qui peut servir et rassurer de jeunes mamans. Bravo ❣️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *